Eléphants - GANESHAPARK

Le Domaine des éléphants
Aller au contenu

Eléphants

Ganeshapark
LES ELEPHANTS
Pour en savoir plus sur les éléphants :
L'article de Wikipedia Encyclopédie, cliquer ICI


"Ce ne sont pas les éléphants qui travaillent pour nous,
    mais nous qui vivons au rythme des éléphants"



NOS ELEPHANTS


Voici Yani, notre premier éléphant bien à nous !
On l'aime et elle nous le rend bien, c'est une bête magnifique, intelligente,
qui, après avoir travaillé des années à promener des touristes sur un petit circuit, trouve la vie belle à nos côtés.
Elle est arrivée chez nous à l'âge de 35 ans en Septembre 2011.
Quand nous sommes allés chercher Yani, il y avait une vieille éléphante qui souffrait en plein soleil, personne ne s'occupait d'elle car elle ne rapporte plus d'argent !
Nous avons sorti Sengdao de cet enfer pour qu'elle finisse ses jours dans de bonnes conditions.
Elle est devenue la meilleure amie de son mahout.
Nous l'avons recueillie à l'état de squelette, elle retrouve sa forme et ses formes petit à petit...
22 Mai 2012
Arrivée de Tongdeng,
L'évènement a été filmé (voir la page vidéo)
Et la grande surprise a été de se rendre compte qu'elle est enceinte !
On attend le passage du vétérinaire pour avoir une idée de la date d'arrivée du bébé !
Petite déception : pas de bébé ....
     
4 Février 2014
Après une marche de plus de 100 km, Tongkham, une belle femelle de 48 ans quitte le camp où elle travaillait pour terminer sa vie avec nous.
Elle nous a été vendue parce qu'elle était supposée être méchante et violente.
Après une marche de plus de 100 km en trois jours pour venir chez nous, elle était épuisée : elle est restée deux jours sans bouger et à observer. Quand elle a compris qu'elle serait bien traitée, elle a changé de comportement, nous n'avons jamais eu de problème avec elle !
Février 2018
   Christine, la personne qui organise les stages d'éléphant thérapie, est à la base d'un mouvement de solidarité incroyable et réussit à nous offrir Souaï, un magnifique éléphant qui "ouvre les portes" !
Août 2019
Grâce à la générosité de plus de 600 personnes,
L'éléphanteau Noï qui était destiné à travailler au débardage dans la forêt
a pu venir chez nous.
Sa mère s'est tuée au travail, orphelin, il a choisi Yani comme mère adoptive.
Retourner au contenu